Accueil
Patrimoine 1
patrimoine2
personnages
aysages 1
Paysage 2
Paysage 3
provence
fleurs
fleurs 2
Dames 1
Dames 2
Dames 3
Dames 4
Divers
Divers
publications
Aquarelle
Naturse mortes
Perspective
structure
Ombre_lumiere
Melange_couleur
harmonie
ajuster_vert
Windsord et Newton
histoire
Deux_techniques
Jeux
christensen
yupo
liens
contact


LE MÉLANGE DES COULEURS


Conseils et trucs

  1. Développer l'habitude de commencer avec la couleur la plus claire. Pour un vert, par exemple, partir avec le jaune.
    Attention: les phtalo sont forts en pigments!

  2. Pour modifier une couleur: se demander si la couleur est trop chaude ou trop froide, trop brillante ou trop terne. Modifier avec la complémentaire ou une couleur plus claire dans la gamme.
    Exemple: un rouge s'éclaire avec du jaune.

  3. Commencer le mélange par la couleur chaude pour éviter de se retrouver avec une grande quantité.

  4. Utiliser une spatule ou un couteau pour faire le mélange.

  5. Vous prenez une quantité de couleur du tube, vous apportez une autre couleur dedans. Commencez par le bord, juste un peu en étirant la quantité pour voir si ce sera le bon mélange.
    Exemple: jaune et un peu de bleu.

  6. Apprendre les propriétés du blanc.
    Blanc titane: très opaque et tendance au bleu, donc, grisonne les couleurs.
    Blanc de zinc: transparent et sans teinte.
    Blanc titane et zinc: perle et augmente la qualité des teintes.

  7. Noter que deux couleurs de compagnies différentes peuvent présenter une différence marquée dans la teinte. Une qualité moindre aura peu de pigment et plus de "remplissage". De plus, une compagnie qui présente un éventail plus étendu de couleurs a créé des variations intermédiaires.
    Exemple: un jaune de cadmium foncé est presque un cadmium orange dans certaines marques.

  8. Éviter de grisonner vos couleurs en utilisant le blanc pour éclairer les teintes. Les couleurs deviendront crayeuses, surtout avec le blanc titane.
    Noter que le blanc est froid. Pour le réchauffer, on ajoute un peu de jaune de cadmium.
    Un orangé sera éclairci par le jaune, de même que le rouge le sera par l'orangé et le jaune.
    De même, un vert réchauffé par une touche de rouge deviendra plus réel et vivant. Idem pour le bleu outremer et le violet qui seront réchauffés par une touche de jaune et ensuite le blanc.

  9. Ne pas mélanger outre-mesure. Noter qu'une couleur peut en cacher une ou plusieurs autres. Un rouge de cadmium clair cache du jaune.
    Donc, attention: rouge clair + bleu cobalt = couleur brique (brun) parce que le rouge cache du jaune. Résultat: rouge de cadmium clair (jaune caché) + bleu = brun
    Carmin ou magenta (pas de jaune caché) + outremer (pas de jaune caché) = le plus beau des violets.

  10. Vous pouvez faire vos propres mélanges à l'instar de grands artistes américains: il faut acheter des tubes vides, les remplir en faisant attention aux bulles d'air, plier la base et l'écraser et sceller.

  11. Quand je mélange deux teintes complémentaires ou voisines de la complémentaire, je mélange trois couleurs ou teintes.
    Exemple: orange + bleu = (rouge + jaune) + bleu = les trois couleurs = gris ou brun, selon la quantité de l'une ou l'autre.

  12. Toujours essayer avec une petite quantité à la fois.

  13. Je fais un mélange et à l'aide de la spatule et d'une touche de blanc, j'allonge le bord de ma couleur mélangée: je vois ainsi la dominante, surtout lorsqu'on travaille avec des neutres et des gris.
    Exemple: un sépia et une touche de blanc allongé vous montrera que le rouge domine parce que le résultat sera un gris lavande.
  14. Les neutres s'obtiennent par le mélange de trois couleurs. Éclaircies avec le jaune pour les bruns, elles garderont leur vivacité et leur chaleur. Des gris additionnés d'une touche de complémentaire seront plus vivants et plus réels.

  15. Pour obtenir du noir, il vaut mieux le fabriquer. Les constituantes seront de la même qualité et le séchage sera plus uniforme, car certains noirs ne sèchent pas à la même vitesse que les autres couleurs, tout comme certains blancs. Cela peut créer des problèmes de craquelures: Le noir ou le blanc sous une autre résine (couleur) cherche à sécher et à se frayer un chemin, ce qui provoque des craquelures.
    Pour obtenir un noir: vert phtalo (jaune + bleu) + rouge alizarin.
    Également: bleu outremer (additionné d'un peu de rouge) + terre de sienne brûlée(qui contient du rouge et du jaune).