Accueil
Patrimoine 1
patrimoine2
personnages
aysages 1
Paysage 2
Paysage 3
provence
fleurs
fleurs 2
Dames 1
Dames 2
Dames 3
Dames 4
Divers
Divers
publications
Aquarelle
Naturse mortes
Perspective
structure
Ombre_lumiere
Melange_couleur
harmonie
ajuster_vert
Windsord et Newton
histoire
Deux_techniques
Jeux
christensen
yupo
liens
contact

Traduit de l’anglais « WC Magic », printemps 1997
par Gisèle Rivard (© 2006) et enrichi suite à ses expériences personnelles.

En général, les médiums sont des additifs utilisés durant le processus de peindre pour :

  • ajuster ou augmenter les propriétés de la couleur;
  • augmenter la fluidité de la couleur;
  • augmenter l’adhérence du pigment à la surface;
  • augmenter ou raccourcir le temps de séchage;
  • obtenir un fini luisant ou mat;
  • obtenir un meilleur contrôle de la couleur en application;
  • produire des effets spéciaux


La gomme arabique ( Arabic gum ):


Soluble à l’eau, gomme naturelle de l’acacia, employée comme agent liant en aquarelle-tubes. Additionnée à l’eau, elle réduira la dispersion de la couleur dans la technique « mouillée »; dans mouillé « wet in wet » elle réduit aussi le temps de séchage.

Les couleurs claires sèchent plus claires, les couleurs foncées resteront plus foncées en séchant. Parce que la gomme arabique réduit la solubilité de ‘aquarelle, elle augmente sa luminosité, sa brillance et sa transparence.

Comme les couleurs pénètrent moins, elles sont plus faciles à relever. Toujours l’employer en petites quantités (suggestion : quelques gouttes dans l’eau propre).



Le fiel de boeuf (Oxgall) :

Agent mouillant qui semble briser la tension de la surface mouillée. Il rend la surface plus absorbante et plus réceptive à l’aquarelle. Il augmente la fluidité de la couleur.

Vous pouvez aussi additionner ce médium à la gouache pour réduire les traînées qui apparaissent dans la couleur sèche. Mélangé à l’eau, il réduit la ligne foncée qui se forme quand la couleur sèche dans la technique « à la goutte sur sec ».

W. Newton recommande 3 à 4 gouttes dans 250ml. Ajuster la quantité selon l’absorption de la surface. Si vous en ajoutez trop, la surface devient collante.



La Glycérine (Glycerin):

Aussi agent mouillant, il augmente la solubilité de l'aquarelle. C'est un ingrédient de base qui garde l'humidité et contrecarre la brillance de la gomme arabique.

Il entre dans l'aquarelle en pain et dans les tubes. L'aquarelle contenant ce médium restera collante sur la palette et se mouillera de nouveau plus aisément.

En d'autres cas, parce que la glycérine est déjà présente, il faut faire attention de ne pas trop en employer parce qu'elle causera un problème pour relever la couleur dans un lavis déjà fait.



Médium à mélanger (Blending Medium):

Ce médium agit un peu comme la glycérine et le fiel de boeuf en ralentissant le séchage. Il ralentit aussi le mélange des couleurs et est très utile lorsqu'on travaille à l'extérieur par temps chaud ou venteux. Il faut diluer la couleur dans le médium.



Alcool à friction (Isoprpyl alcool):

Se trouve à la pharmacie, tout comme la glycérine.

Il fait sécher la couleur très rapidement. Il est utile quand la température est humide et quand vous devez appliquer plusieurs lavis dans un court temps.

L'alcool réduit la solubilité de l'aquarelle, diminuant ainsi la possibilité de relever la couleur. Difficulté à utiliser.

Si l'on passe un pinceau mouillé d'alcool dans un lavis encore humide, l'alcool pousse la couleur et laisse une traînée claire.

Laisser tomber des gouttes d'alcool sur une surface humide provoque des effets ressemblant à des moississures sur la surface de l'écorce des arbres.



Médium de W.N. (Water color medium):

C'est le seul médium pré-mélangé de gomme arabique et d'un acide. C'est un médium difficile à utiliser qui n'est pas sûr à long terme.

Fiche technique de W.N.: Médium en gel (gel medium), crée des impasto (empâtements). Il contient un mélange épais de gomme arabique et de silice pour des effets d'épaisseur.

John Singer Sargent l'employait pour des effets de feuillage.

Plutôt recommandé en fines couches, 2 sortes: Gel impasto de Daler-Rowney et Aquapaste, de Winsor-Newton.



Gomme à masquer (masking fluid medium):

Il ne faut pas le laisser trop longtemps sur le papier, certains papiers ne le supportent pas facilement.

Ce produit sert à retenir les blancs du papier et/ou des plages pastel appliquées après un lavis.

Il crée des contours rigides qu'il faut parfois adoucir à sec par la suite.

Attention de le chauffer: il collera à certains papiers.



Fluide à masquer permament (permanent masking medium):

Bien mélanger avant de l'utiliser. Excellent médium pour les détails, il peut s'appliquer directement sur le papier blanc ou encore être mélanger à la couleur.

Il faut être sûr que le médium est bien sec et imperméable avant de peindre.

Si les détails sont fins, il se peut qu'une couleur opaque pénètre et couvre en partie le médium. Avec un pinceau humide et fin, il sera possible de relever la couleur facilement tout comme avec le fluide à masquer régulier.

Passer l'outil dans le savon avant et le laver immédiatement après.